F1: Ferrari critique la « guerre sainte » de Mosley

ferrari-logookok

Ferrari s’est insurgée quant à l’état de préparation – voire d’impréparation – des nouvelles écuries qui se sont inscrites à la saison 2010 de Formule 1.

Onze sur treize
Sur son site Internet, la Scuderia Ferrari a vivement critiqué l’arrivée de Campos, Lotus, USF1, voire Stefan GP qui a pour ambition de renaître des cendres de Toyota. « Sur les treize équipes qui ont signé ou qui doivent signer pour la saison prochaine, seules onze d’entre elles ont déjà pris la piste, plus ou moins tardivement, et tandis que certaines ont réussi à parcourir quelques centaines de kilomètres, d’autres en ont fait plus, à un rythme réduit », a-t-elle écrit dans un communiqué.

Guerre sainte
Fustigeant le changement de management de Campos, comparant son actionnaire à un « preux chevalier blanc », la sérénité – de façade selon Ferrari – des dirigeants de USF1 qui affirment que tout sera prêt à temps, et la volonté de Stefan GP de « se nourrir des os » de Toyota, Ferrari constate avec amertume le résultat de la « guerre sainte de Max Mosley »: « Deux écuries arrivent avec difficulté, l’autre est soutenue par une main invisible (…) tandis que nous avons perdu deux constructeurs et qu’il ne reste plus guère à Renault que son nom. Tout cela en valait-il la peine ? »

Retrouvez le Debriefing F1 qui analyse chaque semaine l’actualité de la Formule 1 sur www.motorstv.com et n’hésitez pas à poser vos questions sur le forum, à la rubrique monoplaces.

Mots-clés: ,

Laissez un commentaire