Circuits de Spa-Francorchamps et Reims, deux livres en rappel

Il est toujours bon de revenir, d’un petit coup d’œil dans le rétro, sur des lieux mythiques que l’on retrouve dans des ouvrages. C’est le cas de deux circuits, Reims qui tente de revivre tous les ans avec les Journées de l’Excellence Automobile. Et Spa-Francorchamps, LE circuit par excellence, dont l’ancien tracé courait sur 14 km.

Vous le savez  si vous y êtes passés en pèlerinage ou en voiture, ou si vous avez regardé notre magazine sur les Journées de l’Excellence Automobile, il y a toujours les vestiges des stands du circuit de Reims, à une encablure d’une sortie d’autoroute…   Pour le reste… autant se pencher sur le livre de Patrick Sinibaldi, un passionné de sport mécanique, dont le père fut avant centre du nom moins célèbre Stade de Reims,  car le « coin » a beaucoup changé de puis l’époque de Juan Manuel Fangio ou Jean-Pierre Beltoise. « Spa-Francorchamps faisait la différence entre les hommes et les petits garçons ». Ainsi parlait Dan Gurney, le pilote américain qui courut en Grand Prix pour Porsche, du circuit de Spa-Francorchamps, le « vrai », « l’ancien », celui de 14 km. Et c’st vrai qu’il en fallait pour traverser Burnenville ( !) ou descendre vers Stavelot…  Là encore, Patrick Sinibaldi nous replonge dans l’atmosphère particulière du circuit des Ardennes. Ses deux ouvrages, sortis il y a quelques années déjà mais rien n’empêche une petite piqûre de rappel,  sont édités par les Editions ETAI, dans la collection Sport Compétition. P.R

Mots-clés:

Laissez un commentaire