Mike Parisy – la chronique d’après Navarra

Bonjour à tous

Je reviens donc du circuit de Navarra, un nouveau complexe où se tenait le week-end dernier la 3e manche du Championnat FIA GT3 que vous avez dû suivre en direct sur Motors TV (j’espère !)… Avec mon équipe, le Graff Racing, et avec mon équipier, Philippe Giauque, je ne vous cache pas qu’on visait clairement notre première victoire de la saison. Ca n’a pas été le cas… mais bon, je positive avec un nouveau podium !…

Dès le début des essais, on a constaté que notre Mercedes SLS avait retrouvé une certaine vitalité, certainement dûe aux nouveaux équilibres de poids décidés par la FIA… On était notamment pas mal dans le deuxième secteur du circuit, assez lent et sinueux, les partiels étaient corrects et on se rapprochait des BMW et Ferrari, toujours très compétitives… Hélas, on n’a pas réussi à concrétiser en qualifs où on n’a pu faire mieux que 9e et 10e. Je dois cependant dire qu’un concurrent a anéanti par deux fois nos efforts et nous a bloqué en pleine action de manière bien peu sportive… Ca fait sans doute partie du jeu, mais on l’a eu mauvaise, croyez-moi.

Philippe Giauque a pris le départ de la première course et m’a laissé le volant à l’issue de son relais en 8e position. J’étais parti pour une belle remontée (enfin, je l’espérais !) quand une crevaison lente m’a obligé à regagner les stands prématurément… C’est la course, mais encore une pilule difficile à avaler !

Nous avons quand même pris une belle revanche sur le sort le lendemain ! J’ai pris le départ de la 2e course sur une piste humide mais séchante et j’étais plutôt à l’aise… J’ai doublé pas mal de monde, jusqu’à me retrouver 4e. A la suite d’un petit souci pour repartir, Philippe était pointé 6e au début de son relais, mais il a fait un super boulot et a finalement arraché la 3e place ! Un résultat très encourageant et qui nous fait marquer des points précieux.

Bref, le bilan n’est pas trop mal et nous avons hâte de nous retrouver au Castellet pour la prochaine manche. Ce tracé rapide, et en France de surcroît, devrait permettre à notre Mercedes d’exprimer tout son potentiel… On y croit !

Sportivement vôtre,

Mike Parisy.

Mots-clés: , , , ,

Laissez un commentaire