F1 – GP des USA, les étoiles !

Eh bien, pour une réussite, c’est une réussite ! On ne va pas jouer les blasés et commencer à chipoter. Bien sûr, la piste n’est pas le chef-d’oeuvre absolu annoncé (et dans la série des circuits récents avec des dénivelés vraiment spectaculaires, on a largement fait mieux à Portimao par exemple), même si la fameuse première montée est sympa, les courbes rapides qui suivent franchement top et l’enchaînement du triple droit et d’un autre virage à gauche procure de belles sensations… Côté ambiance, en revanche, rien à dire, nos amis américains ont fait très fort et ont répondu présent. Rajoutons à cela une tonne de VIP (que seuls nos amis de TF1/Eurosport ne connaissent pas et à propos desquels ils n’ont pas le temps ou la curiosité d’aller se renseigner sur la durée d’un week-end complet…), et une très belle lutte pour la victoire, on aura compris que ce fut une bel événement, marqué notamment par l’invitation faite à Mario Andretti, légende parmi les légendes, à rejoindre les trois champions du monde sur le podium…

Au niveau des étoiles, on distinguera sept pilotes pour cette 19e manche de la saison…

**** : HAMILTON – Oui, une note un peu exceptionnelle quand même pour l’Anglais et que tous les vainqueurs de GP n’obtiennent pas si longtemps que cela. Mais ce « 4 étoiles » nous semble justifié dans la mesure où Vettel est irrésistible depuis pas mal de courses et que, si l’on en juge par ses chronos signés depuis le début des essais libres, il semblait intouchable. Sans doute l’était-il d’ailleurs… sauf pour Hamilton, et c’est bien là que réside sa performance. Déjà aux qualifs, on s’était dit qu’il avait peut-être insufflé une once de doute dans l’esprit de l’Allemand. Mais on ne pensait pas qu’il aurait les moyens de le harceler comme ça sur la durée d’un GP, de parvenir à le chercher et de résister ensuite. La perf d’Hamilton vaut donc surtout par rapport au poids de son adversaire et on a eu enfin ce duel tant attendu entre deux des trois meilleurs pilotes du monde qui symbolisent le pouvoir de la jeunesse. Le passage l’an prochain d’Hamilton chez Mercedes nous incite à dire qu’on a bien fait d’en profiter à Austin.

** : VETTEL – Distinguons quand même le double-futur-triple champion du monde pour avoir été sensationnel pendant deux jours et dominateur comme rarement on a vu ces dernières années. Oui, mais c’est bien le dimanche qui compte le plus dans un week-end… Seul au monde quand même avec son adversaire du jour.

* : ALONSO – Une étoile au mérite pour avoir, une nouvelle fois, fait mieux que le boulot et avoir su monter sur le podium et retarder l’échéance. Tout est encore possible pour l’Espagnol. Mine de rien, signalons que ce podium du GP des USA, pour une première à Austin, nous fait nous souvenir du premier podium de Magny-Cours, en 1991 : Mansell-Prost-Senna, en présence de François Mitterrand, il n’y avait pas plus prestigieux à ce moment-là. On a vu ce qui est advenu du GP de France…

* : MASSA – En bon soldat, il n’a rien dit sur la « pénalité » qui lui est tombée dessus, mais on n’a pas été dupe : sur l’ensemble du week-end, il a été plus rapide qu’Alonso !

* : GROSJEAN – On va récompenser un week-end fait de hauts (sa qualif, sa remontée) et de bas (son tête-à-queue en course), mais marquée par une farouche envie de se (re)montrer et de ne rien lâcher.

* : HULKENBERG – Vu la méforme des Sauber à Austin, pas sûr que l’Allemand ne s’inquiète pas avant son transfert en Suisse. En tout cas, avec une Force India pas si géniale que ça, il a surclassé son coéquipier et s’est montré dans le haut du panier.

* : MALDONADO – Pour ne rien avoir lâché non plus et nous avoir offert une belle passe d’armes avec son coéquipier…

Le classement après 19 GP – 1. VETTEL : 29 étoiles. 2. ALONSO : 23. 3. RAIKKONEN, HAMILTON : 19. 5. GROSJEAN : 15. 6. WEBBER, SENNA, MALDONADO : 11. 9. PEREZ, BUTTON, KOBAYASI, MASSA, HULKENBERG : 10. 14. DI RESTA : 9. 15. RICCIARDO : 8. 16. ROSBERG : 7. 17. VERGNE : 6. 18. SCHUMACHER : 4. 19. PIC, GLOCK : 1.

Photo : www.grandprix.com

 

Mots-clés: , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire