F1, GP de Belgique – les étoiles

J’aime ce genre d’image finalement, quand la F1 est un peu bousculée sur ses fondations et son aura, quand on se permet de lui rappeler que la vie continue en dehors d’elle… J’avoue que je ne sais pas si ce combat et cette attaque de Greenpeace sur le sponsor-titre du GP de Belgique sont légitimes ou pas, mais l’audace du geste me fait sourire. Cela a au moins mis un peu de fantaisie dans une course marquée par une domination sans partage de Sebastian Vettel, plus que jamais en route vers son 4e titre consécutif. Il n’y a pas à dire, si Alonso est peut-être le meilleur, si Hamilton est peut-être le plus rapide, Vettel est sans doute le plus fort…

On pourra toujours regretter que la pluie ne soit pas venue perturber autant que Greenpeace le déroulement de ce GP de rentrée,  voici en tout cas le tableau d’honneur que nous retenons de Spa :

*** VETTEL- J’avoue avoir été satisfait de voir Hamilton prendre le meilleur départ et conserver sa première place au virage de La Source, je me disais que le suspense était maintenu. Mais dès la sortie du Raidillon, quand on a vu l’Allemand attaquer sans coup férir l’Anglais pour le mettre derrière, on a compris que la course était finie. Dans ce genre de situation, il faut désormais partir du principe qu’à part un problème mécanique, Vettel ne commet plus d’erreur et contrôle la situation. Ou alors il faut un exploit retentissant, comme celui d’Hamilton à Austin l’an dernier. Mais cela n’arrive pas plus d’une fois par an…

** ALONSO- Certes, on est un peu lassé de ses discours d’après qualifs où il nous dit qu’il peut (pourra) gagner le GP malgré sa mauvaise place – c’est un peu répétitif et surtout un peu vain car on sait que ce ne peut pas être aussi vrai. Mais force est de constater que partir 9e et arriver 2e est une sacrée performance…

** BUTTON- Soyons sympa avec Jenson qui arrive à se montrer lors de cette épreuve dont il était le brillant tenant du titre (eh oui… et se souvient-on au passage que c’est Bruno Senna qui avait réalisé le meilleur tour en course en 2012 ?), et dont on a même cru qu’un nouveau podium pouvait récompenser ses efforts. Compte-tenu du mauvais package actuel de McLaren, c’est un exploit.

* HAMILTON- Mention pour la pole et la place sur le podium même s’il n’y a pas eu de miracle…

* ROSBERG- Soyons également bienveillant sur Nico qui termine dans les roues de son coéquipier…

* SUTIL- J’ai bien aimé l’image où à l’assaut du Raidillon, et poussé un peu dans les orties par Gutierrez, il sort sa main du cockpit pour signifier au Mexicain que c’est lui qui va passer… Chaud, mais avec sa place dans les points, cela mérite bien une étoile !

* RICCIARDO- Mal qualifié mais dans les points, avec le 3e meilleur tour en course, rien à dire, c’est du solide, du très solide…

Le classement après 11 GP : 1. VETTEL : 16 étoiles. 2. RAIKKONEN, ALONSO : 15. 4. HAMILTON : 14. 5. ROSBERG : 11. 6. WEBBER : 8. 7. SUTIL, DI RESTA : 7. 9. VERGNE, GROSJEAN, BUTTON : 6. 12. PEREZ : 5. 13. MASSA, HULKENBERG, RICCIARDO : 4. 16. BIANCHI, PIC, GUTIERREZ, CHILTON, VAN DER GARDE, MALDONADO : 1.

Photo : copyright www.grandprix.com

Mots-clés: , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire