F1 – GP Italie, les étoiles

12e épisode de notre grande saga de la F1 en cette saison 2013, et pour la 6e fois de la saison, Sebastian Vettel va donc récupérer la note de 3 étoiles, pour avoir une nouvelle fois dominé impeccablement son sujet… Mais comme à chaque fois il y met la manière et se montre d’évidence le plus fort, il n’y a là rien de scandaleux tant nous sommes en train d’assister au règne d’un phénomène. Jean-Luc Roy, d’ailleurs, ne dit pas autre chose dans notre dernier Debriefing F1 ! L’atmosphère de Monza est en tout cas toujours aussi magique même si cela n’a pas été le GP de l’année. Voici nos étoiles…

*** VETTEL - A se demander s’il ne faudrait pas mettre quatre étoiles après tout, tant en plus de la domination en course il faut ajouter la pole et la façon de gérer son avance et de gagner alors que l’autre pilote Red Bull, manifestement, ne serait pas capable de le faire…

** ALONSO - Pour son attaque, son dépassement sur Webber, sa façon d’entretenir un vague espoir face au bulldozer Vettel, et même ses engueulades vis à vis de son équipe qui nous font bien rire…

** HULKENBERG - On est évidemment ravi pour l’Allemand qui a fait à Monza peut-être sa plus grande perf’ depuis qu’il est en F1. A vrai dire, on se demande encore comment il a fait pour se retrouver P3 sur la grille et 5e à l’arrivée… A notre avis, même Sauber et Gutierrez ne doivent pas avoir compris non plus…

** HAMILTON - Condamné à une course poursuite échevelée, l’Anglais a fait le spectacle et il faut avouer qu’il est toujours aussi impressionnant dans ce genre d’exercice qui lui va à ravir. Ce fut bien lui le grand animateur de la course !

* WEBBER - Plutôt solide et jamais trop loin de Vettel, encore moins d’Alonso, cela mérite bien une petite récompense de notre part…

* MASSA - Plutôt solide et jamais trop loin d’Alonso (et même devant aux essais !), encore moins de Webber, cela mérite bien une petite récompense de notre part…

* RICCIARDO - Etre 7e à l’arrivée d’un GP pareil, et devançant deux Lotus, deux McLaren et une Mercedes, oui, l’Australien a fait honneur à sa récente nomination chez Red Bull…

* BUTTON - Pour la célébration officielle des 50 ans de McLaren, on lui rendra hommage pour s’être constamment montré dans le top 10 et avoir réussi à sauver un point…

Le classement après 12 GP : 1. VETTEL : 19 étoiles. 2. ALONSO : 17. 3. HAMILTON : 16. 4. RAIKKONEN : 15. 5. ROSBERG : 11. 6. WEBBER : 9. 7. SUTIL, DI RESTA, BUTTON : 7. 10. VERGNE, HULKENBERG, GROSJEAN : 6. 13. MASSA, PEREZ, RICCIARDO : 5. 16. BIANCHI, PIC, GUTIERREZ, CHILTON, VAN DER GARDE, MALDONADO : 1.

Note : à la lecture du tableau récapitulatif, on s’aperçoit que Vettel mène toujours les débats mais que son avance n’est pas si énorme que ça jusqu’à Raikkonen. Derrière, avec Rosberg commence un second groupe. Hamilton est celui qui a le plus scoré, à neuf reprises en 12 GP ! Personne n’a encore obtenu cette année une note supérieure à 3 étoiles. Et sur les 22 pilotes engagés à temps plein en F1, un seul connaît encore la malchance de n’avoir jamais marqué la moindre petite unité : Valtterri Bottas.  

Photo : Bernard Cahier pour www.grandprix.com

Mots-clés: , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire