F1 – GP de Corée du Sud, les étoiles !

L’un regarde vers le ciel (= vers son prochain titre de champion du monde, le graal) et l’autre devant lui (= vers l’année prochaine, une promesse d’avenir) et tout est dit sur cette fin de saison entre deux des trois meilleurs pilotes du monde. Sebastian Vettel est donc plus fort que jamais, enchaînant à Yeongam avec une 4e victoire consécutive, une cinquième dans les six dernières courses et la 8e de la saison (sur 14…), y ajoutant la pole, le record du tour et un cavalier seul. Comme l’an dernier, il semble imbattable au sortir de l’été et au début de l’automne et seul quelques uns émergent à ses côtés pour tenter de faire oublier qu’on assiste en ce moment à une démonstration comme on n’en reverra pas de sitôt…

*** VETTEL- Même si sur le papier, ça semble encore plus fort qu’à Singapour (avec le cavalier seul en prime), en fait sa victoire a été un peu moins exceptionnelle qu’il y a quinze jours. Mais il n’en demeure pas moins l’homme à battre et on attend toujours vainement de le voir en difficulté ou faire une simple petite erreur. Hallucinant d’être à ce point-là irréprochable !

** RAIKKONEN- Parti 9e et arrivé 2e après avoir osé attaquer son coéquipier (mais personne ne le lui reprochera), il a encore démontré qu’il était, à l’instar d’Alonso, une « bête de course ». Mais là où l’Espagnol a été plutôt anonyme dans ce Gp, autant le Finlandais a su briller une fois de plus. Qu’il va manquer à Lotus l’an prochain !

** GROSJEAN- Voir le Français se battre pour une 2e place à la régulière et se montrer très déçu de n’être que 3e en dit long sur son état d’esprit actuel et sa forme du moment. Il n’y a malgré tout rien à dire sur la manoeuvre de Raikkonen et on espère juste pour lui qu’il sera capable de lui rendre d’ici la fin de saison la monnaie de sa pièce… Mais attention, il ne faudra pas s’accrocher !

* HULKENBERG- Au volant d’une Sauber, devancer les deux Mercedes, les deux Ferrari, les deux McLaren, franchement c’est exceptionnel. Comme quoi, si on met Vettel de côté, l’homme de la course était aussi un Allemand…

* BUTTON- Parce qu’il n’a jamais lâché et s’est montré, histoire de nous rappeler qu’on n’est pas champion du monde par hasard et qu’on sait aller au charbon, de fort belle manière, quand il le faut…

Le classement après 14 GP : 1. VETTEL : 26 étoiles. 2. RAIKKONEN, ALONSO : 19. 4. HAMILTON : 17. 5. ROSBERG : 12. 6. WEBBER, BUTTON : 9. 8. HULKENBERG, GROSJEAN : 8. 10. SUTIL, DI RESTA : 7. 12. VERGNE : 6. 13. MASSA, PEREZ, RICCIARDO : 5. 16. BIANCHI, PIC, GUTIERREZ, CHILTON, VAN DER GARDE, MALDONADO : 1.

Photo : www.grandprix.com

Mots-clés: , , , , , , ,

2 résponses à "F1 – GP de Corée du Sud, les étoiles !"

  • Johann a écrit:
  • tamère a écrit:
Laissez un commentaire