Dans les coulisses du Continental Circus avec Bernard Fau

Pour les « moins de 40 ans », et à fortiori pour les « moins de 20 ans », cette appellation ne signifie pas grand-chose….voire rien du tout ! Mais pour tous ceux qui ont eu le privilège de vivre pendant les années 60, 70 et 80 dans le milieu des Grands Prix Moto, le Continental Circus c’était tout simplement « le monde des GP », composé de toute la caravane de pilotes qui se déplaçaient d‘un circuit à l’autre, souvent au volant de camionnettes et de camions aménagés spécialement pour l’occasion.
Une saison de Grands Prix c’étaient d’abord des dizaines de milliers de kilomètres parcourus au volant de ces engins poussifs, des frontières à franchir ,avec les motos et le matériel à dédouaner, de la mécanique à faire, un budget à boucler difficilement avec les primes de départ, et surtout un risque permanent sur des circuits à peine aménagés pour l’occasion avec des bottes de paille !

Bernard Fau a été l’un de ces pilotes de Grands Prix, immortalisés quelques années auparavant par le film « Continental Circus » de Jérôme Lapérousaz , mettant en exergue l’affrontement entre Giacomo Agostini, le pilote d’usine pour MV Agusta, play-boy et multiple Champion du Monde, et l’Australien Jack Findlay, l’archétype du pilote privé avec sa machine compétition-client préparée par ses soins, seulement aidé par sa compagne Nanou.

Toute une époque, et un film culte qui a profondément marqué chaque motard de cette époque avant que « Le Cheval de Fer », de Pierre-William Glenn, ne poursuive dans cette voie au milieu des années 70 avec des héros nommés Patrick Pons, Michel Rougerie et Olivier Chevalier notamment, tous morts en course quelques années plus tard.

A cette époque, on ne parlait pas de « risque zéro », la mort faisait « partie du contrat », pour reprendre le titre d’un livre de François Cevert, disparu, lui, à Watkins Glen lors des essais de F1 du GP des USA en octobre 1973.
C’est ce monde rude, cruel mais tellement passionnant que Bernard Fau souhaite évoquer dans le film qu’il est en train de réaliser actuellement lors de sa saison au sein du championnat ICGP, qui réunit précisément d’anciens pilotes aux commandes de motos des années 70 et 80 sur les plus beaux circuits d’Europe.

Regardez la bande-annonce, ou plutôt le teaser de ce film, vous serez séduits et convaincus.

Bernard a besoin du soutien de chacun pour boucler le budget de son film, il a le mien et celui de MOTORS TV pour l’aider dans sa courageuse entreprise, mais je suis déjà certain que le résultat sera largement à la hauteur des souvenirs de ceux qui ont eu la chance de connaître cette époque, comme ce fut mon cas.

Alors n’hésitez pas, réservez tout de suite votre DVD, tout est sur le site, merci pour lui !

 

Jean-Luc ROY

Mots-clés: , , , ,

Laissez un commentaire