Sécurité routière : Ils osent tout !

 

Ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !

Chacun se souviendra parfaitement de cette réplique « culte », puisque tout est culte aujourd’hui….dans « Les tontons flingueurs », le film de Michel Audiard.
Et si votre mémoire vous fait défaut, je vous incite fortement à regarder à nouveau ce monument du cinéma français, pour savoir à qui s’applique cette appréciation, mais je pense que la majorité d’entre vous a déjà compris !

 
Je ne vais pas faire ici la liste des décisions débiles, voire franchement criminelles, qui ont été prises par les différents pouvoirs publics en matière de sécurité routière ces dernières décennies, mais on pense toujours avoir touché le fond… jusqu’aux annonces suivantes !
La dernière en date, vise à limiter la vitesse à 80 km/h sur les routes à deux voies dépourvues de terre-plein central, soit 90 % des départementales, pour la faire simple ! ça permettrait d’épargner 350 à 400 vies supplémentaires chaque année, selon les pseudo-experts et la redoutable soi-disant experte…. qui ne rate pas une occasion de se mettre en avant dès qu’elle peut taper de plus en plus fort sur les automobilistes et dont la parole pèse bien (trop) lourd dans le débat.
Et pourquoi pas 30 km/h partout, tout le temps, sur tout le réseau routier ? Vitesse réduite à 20 km/h la nuit, et à 10 km/h en ville ?
Quitte à pousser le raisonnement absurde jusqu’au bout, je suis certain que certains en rêvent ?

 
Une nouvelle fois, les pétitions fleurissent, initiées par les associations de défense des automobilistes, et plusieurs centaines de milliers d’entre nous vont signer pour tenter de repousser la menace. Au moins pendant qu’on fait ça, on pense moins au chômage et aux impôts toujours plus lourds, c’est une technique qui a fait ses preuves. Certains sont même passés maîtres dans « l’agitation du chiffon rouge » pour détourner l’attention des problèmes de fonds, le système fonctionne très bien, et il permet de faire croire, lorsque la stupidité de la mesure a été démontrée et que la mobilisation a été assez forte, que ceux qui protestent ont gagné !
Mais il y a encore pire, oui c’est possible !

 

Ce sont les mesures envisagées par la maire de Paris, Anne Hidalgo, et les « ayatollahs verts » qui polluent le conseil municipal de ce qui fut une capitale où il faisait bon vivre.
En plus de la généralisation des zones à 30 km/h, des multiples chicanes, embûches et autres bordures qui tentent de tuer ou de mutiler les utilisateurs de deux-roues, il ne manquait plus que l’interdiction des véhicules à moteur Diesel dans la capitale « et même au-delà du périphérique » menace-t-elle déjà !

 
Après avoir incité les automobilistes à s’équiper de véhicules à moteur Diesel pour des raisons fiscales, comme aucun autre pays dans le monde ne l’a fait, y compris de la part des gouvernements que la nouvelle patronne de Paris a soutenu, voilà qu’on les cloue au pilori, en place publique. Sans réfléchir et sans le moindre changement de politique au niveau du pays. C’est, une nouvelle fois, une discrimination aberrante, radicale et injuste.
Que le moteur Diesel pollue plus que les moteurs à essence, malgré l’adjonction des filtres à particules, c’est une certitude, selon les critères de rejet pris en compte, il suffit d’être motard et de regarder ses chaussettes le soir après avoir roulé dans Paris pour en être convaincu, pas besoin d’analyses compliquées. Mais ce constat a été fait depuis longtemps, et ni la Mairie de Paris, ni la Région Ile de France n’ont incité, sinon ordonné, la modernisation de flottes vieillissantes par autre chose… que des modèles Diesel alors que des véhicules électriques auraient été bien mieux adaptés pour tous les parcs de véhicules captifs : voierie, poste, ramassages des ordures, etc….
Mais une nouvelle fois, c’est beaucoup plus simple et beaucoup plus démagogique de culpabiliser ceux qui ont essayé de moins dépenser pour leurs transports, ne trouvant pas la bonne solution dans des transports publics mal conçus, dangereux, insalubres, très mal répartis, chers, etc.

 
Je crois que Madame Hidalgo sera réélue triomphalement lors de la prochaine élection, parce qu’elle aura vidé l’ex-capitale de ses habitants « normaux », ceux qui travaillent et qui vivent. Il ne restera plus dans Paris intra-muros que des administrations, des hôtels avec des touristes, et des bobos roulant en « Vélib », tous les autres, ceux qui y survivent encore et ceux qui y travaillent, seront partis vivre le plus loin possible, et respirer enfin de l’air pur !

Jean-Luc ROY

1 résponse à "Sécurité routière : Ils osent tout !"

  • CROULLEBOIS Michel a écrit:
Laissez un commentaire